37 results Search
Criteria
NOESIT_PROFILE
Add to my wishlist
Notre Dame de Bellecombe
Way of the Cross of ND de Bellecombe, 1958

Add to my wishlist
La Giettaz en Aravis
Nants chapel

Cette chapelle a probablement été, au début du XIème siècle, le premier lieu de culte public à La Giettaz. Les bénédictins venaient en été de Megève au lieu-dit L'Abbaye. Par conséquent, une chapelle devait être proche. Elle fut reconstruite au XVIIème siècle sous le vocable de l'Annonciation. Pendant la Révolution, elle a subi d'importants dommages : son clocheton a été détruit, sa cloche réquisitionnée pour faire des canons. Les avalanches de 1843, 1847 et 1914 ne l'épargneront pas non plus. Restaurée en 1927, elle fut de nouveau balayée par l'avalanche de 1978 venant des Verres et de la Pare (au sommet de la Chaîne des Aravis). La reconstruction s'est faite en 1981 et 1982, plus à l'est, à l'abri des avalanches et de taille plus modeste. La Vierge de l'Annonciation fut sculptée par un giettois, avec l'inscription "Me Voici".

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Immaculate Conception Oratory

A l’intérieur, une statue en plâtre doré (60-70 cm) de la vierge au serpent ; de chaque côté de la Vierge un angelot, et derrière elle, un soleil doré avec une colombe ; sur un autel recouvert d’une nappe blanche, un Christ en bronze, une statue de 2àcm de la Vierge, un cadre en bois avec une inscription peu lisible : « Sa sainteté Pape Pie IX accorde 100 jours d’indulgence », 4 superbes cloches contenant un vase religieux en porcelaine. Petite Histoire : «Un habitant de Flumet, Marie- François Marin- Cudraz, maire de cette commune, pour répondre au désir que lui manifesta une de ses filles à ses derniers moments est voie d’élever dans sa propriété, au bord de la grand route, un oratoire en l’honneur de l’Immaculée Conception.» Lettre du curé Mouthon le 4 juin 1866, pour demander à l’évêque l’autorisation de bénir cet oratoire et pour le supplier d’y attacher des indulgences.(sources Abbé Duval)

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Oratory of the Virgin with the Child

6 marches permettent son accès ; à droite un bénitier en pierre, grande niche plein cintre en retrait avec encadrement pierre portant gravée la date 1896 et protégée par une superbe grille en fer forgé ; dans l’arrondi, une petite croix avec au dessus l’inscription : « 18JMON 98 »(sans doute Jean-Marie Ouvrier Neyret 1898). A l’intérieur sur un autel recouvert d’un tapis blanc, une grande statue (1 m) de la Vierge couronnée avec l’Enfant Jésus sur son bras droit et vêtue d’un manteau bleu pâle et or ; à gauche, une statue du Sacré-Coeur et à droite une statue de saint Joseph (50 cm) ; 4 bougeoirs métal, une croix en bois avec le Christ, 4 tableaux dont saint Marc et une plaque : « Monseigneur Paget avait accordé le 12/05/1789 40 jours d’indulgence à ceux qui en passant devant l’ancien oratoire construit et aujourd’hui en ruine réciteront un Pater, un Ave ou un acte de contrition. » Monseigneur Isoard en date du 28/07/1900 a renouvelé les mêmes indulgences et aux mêmes conditions au « nouveau oratoire » construit en 1896.

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Abymes bridge

The Abymes bridge, or Bellecombe bridge, was the first construction work in Val d'Arly and has been built between 1875 and 1878. It contributed to the opening up of the valley, symbolized by the "Gorges de l'Arly" road between Ugine and Sallanches. This bridge represents the entry of the region into modernity.

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Chapelle du Seytenex

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Saint Nicolas la Chapelle church

Formerly the village was called Saint-Nicolas-de-Flumet, it was then given the name of Saint-Nicolas-la-Chapelle in memory of an old chapel dedicated to Saint Nicolas located a little higher than the current church. It was built between 1774 and 1776: the previous one threatened to fall into ruin. It was so damaged that we preferred to destroy it to rebuild a larger and airy building. Saint Nicolas is well known in the region, especially since the village of Saint-Nicolas-de-Véroce, near Saint-Gervais-les-Bains, received a very long time ago - in the 11th century - a bone from the wrist of the true Saint Nicholas, protector of children and schoolchildren. The furniture made for the new building, fortunately well preserved from the ravages of the Revolution, was increased by a few elements in the 19th century. It was then that the building was also adorned with a majestic bell tower and frescoes under its vaults. Its architectural quality and the richness of its furniture earned this church its inclusion in the supplementary inventory of Historic Monuments in 1989.

Add to my wishlist
La Giettaz en Aravis
L'Avenaz Roman boundary marker

The boundary marker of l'Avenaz is one of the three markers that have been found in Val d'Arly, on the former border between Ceutrons and Allobroges. It was built in 74 A.D. by the Romans in order to demarcate the territories of local tribes. The word "FINES", that means "limit", is carved on it. Until the 18th century, it marked the border of mountain pastures between La Giettaz and neighbouring territories. This marker, just like others, has been thrown down the slope in order to blur the border, because of conflicts and trials about the boundaries of pastures. It was found again in 1992 by La Giettaz and Cordon enthusiasts, and has been replaced according to Roman tradition in 2004

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Château des Faucigny

La localité de Flumet, placée sur un éperon rocheux au-dessus de l'Arly, au carrefour des cols des Aravis et des Saisies, se trouvait dès le 11e siècle à l'extrémité méridionale du domaine des sires du Faucigny et à la frontière des terres de la Maison de Savoie. Pour ces raisons géo-stratégiques, les sires de Faucigny construisirent un château ex-nihilo en ces lieux. On ne peut pas dater précisement l'époque de cette édification, que certains historiens font remonter au 11e siècle. On sait, en revanche, qu'Aimon II de Faucigny a agrandit le château de Flumet vers 1200. De forme polygonale, avec des murailles épaisses, il possédait une tour carrée en son milieu. Ce n'est qu'après son érection que fut créée la ville fortifiée de Flumet : le château est donc le point de départ de l'histoire de cette cité. Lieu d'habitation, d'abord des sires de Faucigny qui venaient périodiquement y résider, puis siège du châtelain, le château de Flumet incarnait l'emprise du seigneur sur le territoire. Bâtiment défensif, il servait de poste avancé face à la menace du voisin savoyard.C'est pourquoi il perdit de son intérêt militaire après l'entrée du Faucigny dans les possessions de la Maison de Savoie en 1355. A partir du 15e siècle, le château tombe lentement en ruine, entretenu toutefois par les habitants du bourg. Après l'incendie du bourg en 1679, on autorise les flumerans à reconstuire leurs maisons avec les pierres du château, avec toutefois interdiction de toucher à la tour. Malgré ces péripéties et les ravages du temps, l'état général du château s'est considérablement dégradé essentiellement ces dernières années et est proche de disparaître définitivement.

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Notre Dame de Lourdes – Le Char Oratory

Oratoire de type guérite crépi gris au toit à 4 pans couvert de tôle avec une croix de métal au sommet (instrument de la Passion, clous et marteau) ; voûte plein cintre surmontée de pierres apparentes ; niche en retrait à l’encadrement genre marbre gris, avec l’inscription : « L’An du jubilé 1826 », et protégée par une belle grille en fer forgé. A l’intérieur une statue en plâtre de Notre Dame de Lourdes (1m20), 2 angelots de chaque côté de son épaule ; 2 cadres (sainte Jeanne de Chantal et saint François de Sales), 2 statues de saint Pierre et saint Paul, plusieurs vases ; à droite de la niche, un bénitier en pierre ; un rosier le long du mur de droite.

Add to my wishlist
La Giettaz en Aravis
Le Jaillet Roman boundary marker

The boundary marker of le Jaillet, found again in 1963, was built in 74 A.D. by the Romans in order to demarcate the territories of Ceutrons and Allobroges tribes. The word "FINES", that means "limit", is carved on it. Until the 18th century, it marked the border of mountain pastures between La Giettaz and neighbouring territories. This marker, just like others, has been thrown down the slope or hidden in order to blur the border, because of conflicts and trials about the boundaries of pastures.

Add to my wishlist
La Giettaz en Aravis
Villa Jeanne d'Arc

Au début du 20e siècle, à l'initiative du curé du village, les giettois construisent un hôtel disposant de tout le confort moderne sur la route des Aravis, afin d'anticiper l'essor de la villégiature et du tourisme sur cet axe traversé par la route des Grandes Alpes. Après guerre, l'établissement trouve une nouvelle attribution en devenant une maison de repos puis un préventorium. Jusqu'en 2001, date de sa fermeture, la Villa accueille plusieurs milliers de pensionnaires qui favorisent l'essor touristique du village. Depuis peu le bâtiment a trouvé une nouvelle vocation d'hergement d'accueil de groupes.

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Saint-Théodule Church

The inhabitants had permission to use the stones from the old chateau to rebuild it... And yes, the fortified walls and the chateau, built by Aymon II de Faucigny, were no longer used from the 14th century (1355), since Faucigny and Savoie came to an arrangement without using their weapons... marriage! The main altarpiece was made in 1809 by an artist from the other side of the Alps, from a valley called Valsésia. Look at the columns that support it... Doesn't it look like some take us up and others bring us down? This is in fact symbolic of the link between the Earth (the profane world) and the Heavens (the sacred world), represented by these so-called Solomonic columns, which are a typical characteristic of Baroque Art. Explore the virtual tour here: https://drone-de-regard.fr/VR/FACIM/73_Flumet.html

Add to my wishlist
La Giettaz en Aravis
Virgin of Le Châtelard

Edifiée pendant la belle saison 1936, la statue de la Vierge du Chatelard a été bénie solennellement le 4 octobre 1936 par l’Abbé MERCIER qui nous conte son histoire : "Le 14 juillet 1935, vers les quatre heures du soir, la foudre est tombée sur le chalet du Chatelard d’en haut, appartenant à François PORRET du Biollay. Sa femme Marie Augustine PORRET des Mortines se trouvait sur la galerie en train de dire son chapelet avec ses deux filles. La foudre tomba sur le toit, juste au-dessus d’elle, la traversa en déchirant ses habits, lui brûlant le ventre et une jambe, mitraillant son sabot et la laissant à demi-morte. La foudre rentra ensuite à l’intérieur de la grange, creva le plancher et tua 3 vaches à l’écurie. Marie Augustine resta sourde mais elle peut remercier la Ste Vierge de n’avoir pas été foudroyée. En reconnaissance, sa famille érigea une statue de la Vierge." (source : Association La Giettaz et son patrimoine)

Add to my wishlist
La Giettaz en Aravis
Notre Dame des Alpages

Erigée sur le Rocher des Mans, à 1800 mètres d'altitude, au-dessous de la Pointe des Verres (2616 mètres), elle a été dressée durant l'été 1956 par les alpagistes. Plus d'une vingtaine d'hommes furent nécessaires pour hisser les 3 morceaux de la statue jusqu'à son piédestal, d'abord par treuil, puis à l'aide de deux juments. Une tâche particulièrement délicate puisque le plus gros morceau ne pesait pas moins de 500 kg. Elle fut endommagée par l'avalanche de 1962-63 qui, dans sa course, entraîna sa partie supérieure jusqu'au bas de la falaise. Le morceau manquant a pu être remplacé au moyen d'un hélicoptère. Depuis la Vierge, le panorama est magnifique. Au premier plan, on apperçoit les massifs de Croisse-Baulet, Ramadieu, Christomet et du Torraz. En second plan, de gauche à droite, les aiguilles de Warens, le Mt d'Arbois, le Mt Joly, le Mt de Vorès et le Mt Bisanne. Au fond, la Chaîne du Mont-Blanc et les montagnes du Beaufortain.

Add to my wishlist
La Giettaz en Aravis
The Chapel of Le Plan

Add to my wishlist
La Giettaz en Aravis
Oratoire des Clapières

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Château de Charbonnière

The fortified house of Charbonnière is a private property. However, you can appreciate its exterior architecture, the baker's oven in front of the façade and the medieval turret directy placed on the ground behind the building.

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Mill in Tienne and Miller's house

Add to my wishlist
Flumet / St Nicolas la Chapelle
Les côtes oratory

Grande voûte plein cintre avec à droite un petit bénitier de pierre en forme de melon ; niche en retrait avec, dans le plein cintre l’inscription : « Année Mariale 1954 » et protégée par une grille cadenassée ; au dessus, gravée dans une pierre :1826. Devant cette grille, sur une tablette en bois, des pots de fleurs ; à l’intérieur, une statue de bois de 50 cm de la Vierge à l’Enfant ; au dessus de la Vierge, croix et Christ ; sur le socle : « Ste Marie priez pour nous » ; à l’avant, une statue de sainte Thérèse à l’Enfant Jésus (30 cm), 2 chandeliers, une gravure représentant sainte Françoise, et deux grands vases.