Présentation de la station-village

Un cœur qui bat

Au coeur du Val d’Arly, cette station-village aux allures de petits bourgs de montagne possède un véritable coeur de village vivant et palpitant où les montagnards et les visiteurs se côtoient avec plaisir. Les amateurs de culture et de vie locale seront ravis : église médiévale, ruelles de charme, spécialités du terroir… tout comme les amateurs de glisse et de panoramas époustouflants, le tout sous l’oeil protecteur du majestueux Mont-Blanc.

Webcams

Domaine skiable

Depuis la station de Flumet / Saint Nicolas la Chapelle, vous avez le choix entre 2 forfaits, en fonction des liaisons avec les stations voisines.
Vous retrouvez ci-dessous les types de forfaits allant de l’Espace Val d’Arly (120km de pistes), regroupant Flumet, Notre Dame de Bellecombe, Crest-Voland et Praz sur Arly, à l’Espace Diamant (192 km de pistes).

DOMAINES SKIABLES FERMÉS POUR LA SAISON 2020 – 2021 SUR DECISION GOUVERNEMENTALE

Domaine Ski alpin

Espace Val d'Arly - 120km

Altitude du domaine

1036 m. -> 2069 m.

Pistes de ski

98 pistes / 119 km

Forfait journée max

35 €

Ouverture

01/01/1970

Fermeture

01/01/1970

Pistes de ski

21 pistes ( 33 km)
40 pistes ( 51 km)
33 pistes ( 32 km)
4 pistes ( 3 km)

Tarifs

Adulte journée
À partir de 35 €
Adulte 4h
À partir de 30.8 €
Adulte 2 jours
À partir de 66.5 €
Enfant 5 jours
À partir de 133 €
Adulte 3 jours
À partir de 99.8 €
Senior 4 jours
À partir de 119.7 €
Adulte 4 jours
À partir de 133 €
Adulte 5 jours
À partir de 166.3 €
Adulte 6 jours
À partir de 180.4 €
Enfant 4h
À partir de 24.7 €
Enfant journée
À partir de 28 €
Senior journée
À partir de 31.5 €
Senior 6 jours
À partir de 162.4 €
Senior 4h
À partir de 27.8 €
Enfant 2 jours
À partir de 53.2 €
Senior 3 jours
À partir de 89.8 €
Enfant 6 jours
À partir de 144.4 €
Senior 5 jours
À partir de 149.7 €
Enfant 3 jours
À partir de 79.8 €
Enfant 4 jours
À partir de 106.4 €
Senior 2 jours
À partir de 59.9 €
Tous nos tarifsTarifs principaux

51 remontées

35 téléskis

15 télésièges

Plan des pistes

Plus d'infos Moins d'infos

>> Espace Diamant

Domaine Ski alpin

Espace Diamant

Altitude du domaine

1000 m. -> 2069 m.

Pistes de ski

157 pistes / 192 km

Forfait journée max

42.6 €

Ouverture

01/01/1970

Fermeture

01/01/1970

Pistes de ski

30 pistes ( 42 km)
67 pistes ( 90 km)
50 pistes ( 49 km)
10 pistes ( 11 km)

Tarifs

Adulte 3 jours
À partir de 121.5 €
Adulte 4h
À partir de 37.5 €
Adulte journée
À partir de 42.6 €
Enfant 4 jours
À partir de 129.6 €
Adulte 2 jours
À partir de 81 €
Adulte 4 jours
À partir de 161.9 €
Adulte 5 jours
À partir de 202.4 €
Adulte 6 jours
À partir de 223.2 €
Enfant 5 jours
À partir de 162 €
Enfant saison
À partir de 400 €
Senior 6 jours
De 178.7 à 201.2 €
Senior 3 jours
De 97.2 à 109.5 €
Senior 5 jours
De 162 à 182.4 €
Senior journée
De 34.1 à 38.4 €
Adulte saison
À partir de 499 €
Senior saison
De 400 à 450 €
Enfant 3 jours
À partir de 97.2 €
Senior 2 jours
De 64.8 à 73 €
Enfant 4h
À partir de 30.1 €
Enfant journée
À partir de 34.1 €
Enfant 6 jours
À partir de 178.7 €
Enfant 2 jours
À partir de 64.8 €
Senior 4 jours
De 129.6 à 146 €
Tous nos tarifsTarifs principaux

81 remontées

50 téléskis

31 télésièges

Hébergements

RÉSERVATION EN LIGNE

Simple et rapide, réservez votre hébergement en ligne avec Val d’Arly Réservation.
Vous pourrez même avoir des tarifs avantageux sur votre forfait de ski !

 
TOUTE L’OFFRE D’HÉBERGEMENT à Flumet / Saint Nicolas la Chapelle

Commerces et Services

Commerces
Services de santé
Transports
Autres services
Artisans
Producteurs

[ COVID-19 ] Les acteurs de la Station se mobilisent

Liste des commerces et services ouverts et leurs conditions d’accueil.

0 résultat Rechercher
Critères
NOESIT_PROFILE NOESIT_SHOW_PROFILE

Il n'y a pas de fiche dans cette sélection

Patrimoine

Le Mont-Charvin

En ÉTÉ : Deux Via Ferrata ont été aménagées sur les flancs du Charvin (Le Gollet de la Trouye et le Pas de l'Ours). Renseignement Office du Tourisme d'Ugine. Accès randonnée pédestre par Marlens (hameau du Bouchet). Au pied du Mont-Charvin, côté Haute-Savoie, on peut accéder au Lac du Mont-Charvin A gauche du Mont-Charvin, on voit selon la perspective trois aiguilles appelées les Aiguilles du Mont (2133m) ou plus poétiquement «les trois sorcières». Selon une légende ancienne, l'une d'elles cacherait un trésor.

Eglise de Chaucisse

En 1815, Joachim Dumax-Baudron (1750-1828), ancien cuisinier du maréchal Berthier, décide de léguer une chapelle et une école à son hameau d'origine.La chapelle, dédiée à saint François de Sales est construite en 1818 puis érigée en église en 1828 par décision de l'évêque. Dans les années 1960, elle est rattachée à nouveau à Saint-Nicolas-la-Chapelle. Chapelle privée, son toit en tavaillons et ses murs peints ont été récemment restaurés. A l'intérieur, on retouve un mobilier et une décoration d'inspiration baroque.

Moulin à Tienne et Maison du Meunier

Oratoire Notre Dame de Pitié

Bloc de granit de 80cm de large sur 50cm de profondeur, surmonté d’un chapiteau du même matériau (97cm*58cm, hauteur 15cm) et, pour le toit, 2 blocs triangulaires en pierre avec au sommet une croix en fer forgé ouvragée de 75cm de hauteur ; niche creusée dans la pierre (50cm, hauteur 70cm) protégée par une vitre et par une grille en fer forgé. A l’intérieur, une Pietà en bois de 50cm, un petit Christ, 2 petits vases de porcelaine, 1 bougeoir en cuivre ; une date est gravée à l’avant du socle : de 1873 ; à l’extérieur, un bénitier sur le côté droit.

Chapelle du Passieu

L’Oratoire Notre Dame de Lourdes - Oratoire des Critobles

Au dessus de la niche l’inscription :« Sa grandeur Monseigneur Isoard (1879- 1901), Evêque d’Annecy, accorde 40 jours d’indulgence à tous ceux qui, devant cet oratoire, feront les prières suivantes :ND de Lourdes, priez pour nous et protégez les voyageurs, puis dire 3 Ave Maria. Bénie le 14 Septembre 1894 ». A l’intérieur une statue en plâtre de 60cm de Notre Dame de Lourdes, 2 Chandeliersen fer, 3 vases, une statue de saint Joseph (30cm), une autre de saint Jean-Baptisteavec besace au dos et bras droit cassé, un Christ en bois, un angelot. Histoire: Auparavant cet oratoire, d'après une photo où il se trouve avec les carrières d'ardoises de Manant en arrièreplan, semblait se trouver en amont et de l'autre côté de la route.

Oratoire de la Saint Famille

Statue de la Saint Famille en bois doré avec l’inscription «40 jours d’indulgence par Mgr Magnin à ceux qui réciteront un Pater, un Ave et un acte d’amour de Dieu 13-06-1863 – 17-06-1864» Petite Histoire En juin 1992, suite au travaux d’endiguement du torrent, l’oratoire à été démoli. Nouvel Oratoire (Reconstruit en 1994 en aval du précédent)

L’Oratoire de la Vierge à l’Enfant

6 marches permettent son accès ; à droite un bénitier en pierre, grande niche plein cintre en retrait avec encadrement pierre portant gravée la date 1896 et protégée par une superbe grille en fer forgé ; dans l’arrondi, une petite croix avec au dessus l’inscription : « 18JMON 98 »(sans doute Jean-Marie Ouvrier Neyret 1898). A l’intérieur sur un autel recouvert d’un tapis blanc, une grande statue (1 m) de la Vierge couronnée avec l’Enfant Jésus sur son bras droit et vêtue d’un manteau bleu pâle et or ; à gauche, une statue du Sacré-Coeur et à droite une statue de saint Joseph (50 cm) ; 4 bougeoirs métal, une croix en bois avec le Christ, 4 tableaux dont saint Marc et une plaque : « Monseigneur Paget avait accordé le 12/05/1789 40 jours d’indulgence à ceux qui en passant devant l’ancien oratoire construit et aujourd’hui en ruine réciteront un Pater, un Ave ou un acte de contrition. » Monseigneur Isoard en date du 28/07/1900 a renouvelé les mêmes indulgences et aux mêmes conditions au « nouveau oratoire » construit en 1896.

Maisons suspendues - Panorama

Au 13e siècle, les sires de Faucigny fondent la cité de Flumet. Pour peupler la localité, ils octroient des franchises (libertés et privilèges) aux bourgeois de Flumet, chacun se voyant délivrer une parcelle de taille uniforme pour bâtir sa maison. Le bourg ainsi créé est entouré de murailles. Du côté de l'Arly, les maisons sont construites sur l' éperon rocheux qui surplombe l'Arly de plusieurs dizaines de mètres : il n'était donc pas nécessaire de fortifier l'enceinte à cet endroit, la géographie des lieux offrant une protection naturelle suffisante. Une porte marquait l'entrée du bourg de ce côté, dont l'ouverture est toujours visible aujourd'hui dans la rue du Mont-Blanc. Elle donnait sur un chemin descendant sur l'Arly et permettant de monter sur Notre-Dame-de-Bellecombe. Depuis le 13e siècle, malgré l'incendie du bourg en 1679 et les vicissitudes du temps, l'aspect de ces maisons suspendues a très peu évolué (voir le cadastre de 1730), si ce n'est la disparition des toits en tavaillons et l'apparition de traces de modernité (paraboles, grandes baies vitrées, garde-corps non ouvragées) qui ont atténués le charme traditionnel de cette architecture. Cependant, ces maisons suspendues ont gardées leur originalité faite d'enchevêtrement de balcons, de galeries, de logis, d'escaliers,de cheminées etc. De même, les fondations en pierres apparentes remontent sans doute aux origines du bourg. Sans parler de leur aspect vertigineux qu'il faut absolument voir et que l'on peut apprécier en différent endroits du bourg (place du château, pont des Abymes, lacets des Avenières).

Elevage mulassier du Châtelet

Pont des Abymes

Premier ouvrage d'art du Val d'Arly, le pont des Abymes, ou pont de Bellecombe, a été construit entre 1875 et 1878. Erigé dans la dynamique de désenclavement de la vallée, symbolisé par le tracé de la route des gorges de l'Arly entre Ugine et Sallanches, il représente l'entrée de la région dans la modernité.

Les Avenières - Panorama

L’oratoire des côtes

Grande voûte plein cintre avec à droite un petit bénitier de pierre en forme de melon ; niche en retrait avec, dans le plein cintre l’inscription : « Année Mariale 1954 » et protégée par une grille cadenassée ; au dessus, gravée dans une pierre :1826. Devant cette grille, sur une tablette en bois, des pots de fleurs ; à l’intérieur, une statue de bois de 50 cm de la Vierge à l’Enfant ; au dessus de la Vierge, croix et Christ ; sur le socle : « Ste Marie priez pour nous » ; à l’avant, une statue de sainte Thérèse à l’Enfant Jésus (30 cm), 2 chandeliers, une gravure représentant sainte Françoise, et deux grands vases.

Chapelle du Seytenex

L’Oratoire Notre Dame de Lourdes – Le Char

Oratoire de type guérite crépi gris au toit à 4 pans couvert de tôle avec une croix de métal au sommet (instrument de la Passion, clous et marteau) ; voûte plein cintre surmontée de pierres apparentes ; niche en retrait à l’encadrement genre marbre gris, avec l’inscription : « L’An du jubilé 1826 », et protégée par une belle grille en fer forgé. A l’intérieur une statue en plâtre de Notre Dame de Lourdes (1m20), 2 angelots de chaque côté de son épaule ; 2 cadres (sainte Jeanne de Chantal et saint François de Sales), 2 statues de saint Pierre et saint Paul, plusieurs vases ; à droite de la niche, un bénitier en pierre ; un rosier le long du mur de droite.

Maison forte de Bieu

La maison forte De Bieu doit son nom à la famille qui l'a longtemps habitée : les De Bieu ou De Bieux (de Biolli, de Biollo - étymologie : bouleau), qui fut très influente dans le bourg et le mandement de Flumet entre le 14e et le 18e siècle. Positionnée en dehors de l’enceinte du bourg médiéval, la maison De Bieu a conservé jusqu'à nos jours son aspect et une partie de ses vestiges anciens, dont une tour carrée, une chapelle privée et des armoiries sculptées au-dessus de l'entrée. Toujours habitée, elle appartient au domaine privé.

Initiez-vous à la fabrication du Reblochon avec la Coopérative

\nPort du masque obligatoire

Château des Faucigny

La localité de Flumet, placée sur un éperon rocheux au-dessus de l'Arly, au carrefour des cols des Aravis et des Saisies, se trouvait dès le 11e siècle à l'extrémité méridionale du domaine des sires du Faucigny et à la frontière des terres de la Maison de Savoie. Pour ces raisons géo-stratégiques, les sires de Faucigny construisirent un château ex-nihilo en ces lieux. On ne peut pas dater précisement l'époque de cette édification, que certains historiens font remonter au 11e siècle. On sait, en revanche, qu'Aimon II de Faucigny a agrandit le château de Flumet vers 1200. De forme polygonale, avec des murailles épaisses, il possédait une tour carrée en son milieu. Ce n'est qu'après son érection que fut créée la ville fortifiée de Flumet : le château est donc le point de départ de l'histoire de cette cité. Lieu d'habitation, d'abord des sires de Faucigny qui venaient périodiquement y résider, puis siège du châtelain, le château de Flumet incarnait l'emprise du seigneur sur le territoire. Bâtiment défensif, il servait de poste avancé face à la menace du voisin savoyard.C'est pourquoi il perdit de son intérêt militaire après l'entrée du Faucigny dans les possessions de la Maison de Savoie en 1355. A partir du 15e siècle, le château tombe lentement en ruine, entretenu toutefois par les habitants du bourg. Après l'incendie du bourg en 1679, on autorise les flumerans à reconstuire leurs maisons avec les pierres du château, avec toutefois interdiction de toucher à la tour. Malgré ces péripéties et les ravages du temps, l'état général du château s'est considérablement dégradé essentiellement ces dernières années et est proche de disparaître définitivement.

Eglise Saint Théodule : En accès libre

Saint François-de-Sales consacre l'église en 1606. Le clocher et la façade nord sont les vestiges de l'église primitive romane : le clocher-tour daterait du 12e s. L'extérieur est modeste : un auvent protège la porte d'entrée avec un bénitier goudronné.L'église fut reconstruite après l'incendie qui ravagea la ville en 1679. Les peintures murales réalisées par Clément Giacobini au XIXè ont été mises à jour lors des restaurations de 1992/1993. La poutre de gloire présente une grande originalité : ici, pas de calvaire mais le Christ en croix au milieu de tentures drapées retenues par des angelots. Au centre du baldaquin du retable majeur, dans une mandorle, saint Théodule domine un tabernacle polychrome surmonté d'un petit dais bordé de lambrequins. De nombreux angelots animent l'ensemble se jouant des pampres des colonnes, guirlandes de fleurs, vases et lambrequins. Comme le retable majeur, les autels latéraux datent du XIXè. Les fonts baptismaux datent du XVIIè.

Eglise de Saint Nicolas la Chapelle

Au 12e siècle, des moines bénédictins auraient construit une chapelle dédiée à saint Nicolas, qui serait à l'origine de la première église de Saint-Nicolas-la-Chapelle érigée au 14e siècle. "Eglise-mère" de toutes celles du mandement de Flumet, elle est recontruite dans la seconde moitié du 18e siècle dans l'esprit de la Contre Réforme et de l'art baroque. Son mobilier, assez préservé des ravages de la Révolution, est augmenté au 19e siècle tandis que l'édifice s'orne d'un majestueux clocher et de fresques sous ses voûtes. Sa qualité architecturale et la richesse de son mobilier vaut à cette église d'être inscrite sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1989.

Contact 

Vous avez une question spécifique ? un besoin particulier ? Vous n’avez pas trouvé votre bonheur sur notre site Internet ?
Nos conseiller(e)s en séjour à Flumet / Saint Nicolas la Chapelle sont là pour vous aider au :

+33(0)4 79 31 61 08